Commerce digital

Les NFT (jetons non fongibles) dans le domaine de la mode : Débloquer un nouveau monde virtuel pour l’ecommerce

Matheus Baldas
Matheus Baldas May 19, 2022
Les NFT (jetons non fongibles) dans le domaine de la mode : Débloquer un nouveau monde virtuel pour l’ecommerce

Les citoyens vont sur la lune,, la crypto-monnaie est la dernière folie et les univers virtuels se développent de plus e plus – vous avez certainement lu ou entendu parler de « metaverse » au cours des deux derniers mois. Nous assistons à un boom de l'innovation où l’ impossible n’existe plus et où l’avenir est sans limites. L’essentiel est de tirer le meilleur parti de ces tendances et de comprendre comment votre entreprise peut bénéficier de toutes les possibilités à explorer sur le web.

Les sites ecommerce s’adaptent lentement mais sûrement au monde digital en constante évolution. Aujourd’hui, les retailers en ligne adoptent la crypto comme mode de paiement et PayPal a annoncé « Checkout with Crypto », une fonctionnalité qui permet à ses clients d’utiliser des cryptomonnaies pour régler leurs achats.

Aujourd’hui, vous pouvez trouver de nombreuses fonctionnalités et extensions ecommerce, très utiles pour ceux qui veulent intégrer davantage l’univers de la crypto dans leur boutique en ligne. Dans le même ordre d’idées, ce mouvement commence à se préciser pour les marques qui souhaitent intégrer et vendre des NFT en suivant cette nouvelle tendance digitale. En particulier dans le monde de la mode..

Qu’est-ce qu’un NFT ?

En bref, les NFT sont essentiellement des produits blockchain qui peuvent être échangés sur les marchés blockchain.

Aujourd’hui, les NFT sont l’un des plus grands acronymes d’innovation, de technologie et de crypto. Ils ont pris d’assaut la planète entière. Rien que l’année dernière, le Collins Dictionary a déclaré que l’utilisation du mot NFT aux États-Unis avait augmenté de 11 000 %.

NFT signifie jeton non fongible, il s’agit d’un jeton unique, un peu comme une carte sportive exclusive ou un vêtement vintage en édition limitée. Ce peut être tout ce qui est digital, comme des dessins, de la musique, des gifs ou d’anciens tweets (oui, vraiment !).

Elles sont construites et échangées grâce à la technologie blockchain, qui permet d’enregistrer les transactions sur un réseau entier de systèmes informatiques. La chaîne comporte des blocs, qui sont chargés d’enregistrer les transactions sur le réseau blockchain de chaque participant. ​​Il est ainsi plus difficile pour les pirates d’attaquer le réseau. S’ils voulaient corrompre un système de blockchain, ils devraient modifier chaque bloc de la chaîne.

Chaque NFT n’est créé qu’une seule fois, il ne peut donc être ni reproduit ni même remplacé. En utilisant ces composants de la technologie blockchain, les gens peuvent fabriquer leurs propres NFT pour les vendre en ligne sur les marketplaces NFT émergentes, les acheteurs payant le tout en crypto-monnaie. Ensuite, ils peuvent être stockés dans le portefeuille crypto du propriétaire et le NFT peut être utilisé comme bon lui semble.

Il n’est pas si facile de saisir l’idée de posséder quelque chose qui vous appartient mais qui n’est pas tangible. Concernant les mèmes, par exemple, il y a beaucoup de débats sur le fait qu’ils soient encore visibles par tous. Sauf qu’ils n’ont pas le NFT en tant que tel. Le cas NFT concernant la vidéo YouTube virale « Charlie Bit Me » illustre bien la situation.

Comment les enseignes ecommerce de luxe jouent-elles le jeu du NFT ?

Posez-vous la question : « quel est l’intérêt d’acheter des vêtements et des produits en ligne, si je ne peux les utiliser ? »,mais pour les retailers en ligne, les NFT sont de toutes formes, utilisations et tailles.

Alors oui, la mode digitale existe. Si la mode traditionnelle est bien plus utile à la société, les concepteurs de mode de luxe exploitent le monde exclusif, et coûteux, des NFT et des crypto-monnaies. Les NFT permettent aux marques de luxe de créer des expériences inestimables et irremplaçables pour les clients qui, à leur tour, amélioreront la notoriété de la marque, et stimuleront les ventes.

Et elles ne se contentent pas de vendre des NFT, elles utilisent également leur technologie pour augmenter les ventes et améliorer l’expérience utilisateur : grâce à la preuve de propriété, par exemple, les clients peuvent être attirés par la sécurité de l’achat sur votre site web.

Preuve de propriété et d’authenticité

La preuve de propriété et d’authenticité est très populaire dans le monde des objets de collection car elle est essentielle pour garantir qu’un produit spécifique est unique et original – ce qui attire les marques de luxe. Les certificats digitaux de propriété et d’authenticité existent depuis un certain temps, mais avec l’arrivée des NFT, le processus de vérification est devenu plus rapide.

Comme nous l’avons mentionné, les attributs d’un NFT ne peuvent être modifiés sans enregistrement. Ainsi, grâce au code fourni avec le NFT, l’ordinateur peut facilement vérifier si une image est un NFT original ou non. Il peut également identifier le parcours complet du NFT jusqu’à son point le plus récent.

En émettant des certificats digitaux NFT, les ecommerce qui vendent des antiquités et des biens d’occasion de grande valeur peuvent inciter les gens à acheter certains produits car ils obtiennent un certificat de propriété irrévocable. Cela permet aux clients de surmonter la peur d’être la proie d’escroqueries sur Internet. .

4 exemples de cas d’utilisation de NFT en ligne concernant la mode

1. Collaboration entre Prada et Adidas

La marque allemande Adidas et la marque de luxe Prada s’associent pour une collaboration NFT qui présentera des œuvres d’art générées par les utilisateurs et appartenant à des créateurs. Les internautes pourront soumettre leurs idées et leurs œuvres d’art qui seront sélectionnées et publiées par Adidas. Ensuite, les artistes sélectionnés auront tous les droits sur le NFT qu’ils auront produit et auront la possibilité de le vendre en ligne. L’idée est de donner aux clients une voix dans la communication de la marque et de construire des relations engageantes, tout en soutenant le travail des artistes.

2. Paco Rabanne, en partenariat avec Selfridge's, vend des NFT phygitaux.

Paco Rabanne vend des NFT pouvant être achetés sur un écran digital en magasin à l’aide d’une carte de crédit traditionnelle et qui comprendront des versions digitales des premières robes dessinées par Paco Rabanne. Certaines pièces seront également des versions de dessins jamais été réalisés. Les NFT ne sont disponibles que dans certains magasins Selfridge.

Au moins 1 800 NFT sont prévus entre le 28 janvier et le 12 mars, avec des prix allant de 2 000 GBP à plus de 100 000 GBP. Certains NFT Paco Rabanne sélectionnés seront vendus avec leurs homologues physiques, et les versions digitales pourront être portées sur plusieurs plateformes virtuelles.

3. Les baskets digitales de Balmain

La marque de luxe française Balmain a également utilisé les NFT comme moyen d’optimiser l’expérience d’achat en réel. L’objectif est de lier tout ce qui est digital, notamment les NFT, à un espace du monde réel.

Les derniers NFT de Balmain comprennent deux paires de baskets, une version digitale noire et une version digitale blanche d’une collaboration avec BBold Dogpound, ainsi qu’une carte de membre digitale, lancée en même temps que le lancement en réel des baskets, vendues au détail à 1 069 dollars et signées par le directeur de la création de Balmain, Olivier Rousteing.

4. L’investissement de Nike dans le Metaverse

Nike a déjà commencé à relier le monde réel et le monde digital avec sa méthode brevetée de vérification de l’authenticité à l’aide d’un système NFT appelé CryptoKicks. Mais la célèbre société de vêtements de sport s’aventure dans le Metaverse.

Elle a récemment ouvert Nikeland sur la plateforme de metaverse Roblox, où les gens peuvent essayer une gamme de produits Nike très en vue et participer à des jeux. Le mois dernier, Nike a déposé sept demandes de marques liées au metaverse, indiquant son intention de fabriquer et de vendre des baskets et des vêtements de marque virtuels.

La création de communautés NFT a l’avenir devant elle

Selon Morgan Stanley, les NFT constitueront plus de 10 % du marché des produits de luxe d’ici 2030, soit dans seulement huit ans. Et comment les autres entreprises peuvent-elles surfer sur cette vague ?

Tout est question d’engouement et de sentiment de communauté qu’un produit ou une marque peut apporter. Dans le monde réel, il s’agit de la communauté Air Jordan de Nike ou du club de motards de Harley Davidson. Pouvoir se réunir avec des personnes qui ont des intérêts communs avec le soutien des marques tout en augmentant les ventes est le sommet de l’expérience client.

Les NFT ne sont pas si loin derrière. Recemment, Neymar Jr, le célèbre joueur de football brésilien, a acheté une illustration NFT au Bored Ape Yacht Club pour 1,1 million USD. Puis Justin Bieber a également acheté une illustration de la même marque pour 1,29 million USD. Ces nouvelles ont créé un engouement parfait pour la marque Bored Ape, les gens s’intéressant à leur travail tout en attirant des investisseurs en raison d’une hausse de popularité.

Il s’agit d’une excellente stratégie qui pourrait bientôt être utilisée par les grandes marques de mode, notamment par le biais de collaborations, afin de diffuser leur présence sur les marchés de la blockchain et de ne pas perdre leur pertinence par rapport aux autres marques du même secteur. Avoir un parrainage ou même obtenir que votre marque soit présentée dans des articles est essentiel pour créer le buzz marketing parfait.

C’est tout nouveau dans le monde de la NFT et il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour devenir vraiment populaire. Mais la tendance est déjà émergente dans le monde de la cryptographie, avec une foule de célébrités et de milliardaires qui y investissent. C’est un marché en constante évolution, alors gardez un œil sur les tendances et sur les éventuels obstacles qui pourraient se présenter en chemin.

Poursuivre vos lectures : nos recommandations
Commerce digital

VTEX nommé Visionnaire dans le Gartner® Magic Quadrant™ for Digital Commerce 2022

Pour la troisième année consécutive, VTEX a été nommé Visionnaire dans le Gartner® Magic Quadrant™ for Digital Commerce…

Jonathan Britel
Jonathan Britel
Commerce digital

VTEX gagne 12 médailles dans 12 catégories du Paradigm B2B Midmarket Combine 2022

L’analyste ecommerce Paradigm B2B a publié son B2B Combine annuel, dans lequel il classe les fournisseurs ecommerce dans…

Lalo Aguilar
Lalo Aguilar
Commerce digital

Women in Leadership #4: Juliana Sánchez, Head of Sales North LATAM chez VTEX

Chez VTEX, nous sommes fiers de nos femmes dirigeantes. Nous avons donc créé cette série d’articles Women in…

Gabriela Porto
Gabriela Porto
Commerce digital

Meilleures pratiques de gestion omnicanale

Lorsque l’on parle d’omnicanal, on a tendance à imaginer qu’il s’agit d’un nouveau concept créé par l’élite. Bien…

Kathy Dyer
Kathy Dyer
Commerce digital

Women in Leadership #3 : Astha Malik, COO chez VTEX

Chez VTEX, nous sommes fiers de nos femmes dirigeantes. Nous avons donc créé cette série d’articles Women in…

Andreea Pop
Andreea Pop
Commerce digital

Le commerce conversationnel : Avantages et inconvénients

Le commerce conversationnel est un système de vente par lequel les entreprises communiquent avec les clients directement par…

Consuelo Cabrera
Consuelo Cabrera
Commerce digital

Women in Leadership #2 : Daniela Jurado, EMEA General Manager chez VTEX

Voici un nouvel article de notre série sur les Women in Leadership dans lequel nous évoquons le management…

Andreea Pop
Andreea Pop
Commerce digital

Top 20 Women in Commerce 2022

Pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes (JIF), VTEX met en lumière quelques femmes les plus…

Júlia Miozzo
Júlia Miozzo
Commerce digital

4 stratégies incontournables pour le ecommerce B2B en 2022

La plus grande leçon que les entreprises tireront de cette pandémie est que les changements importants et imprévisibles…

Fernando Barros
Fernando Barros
Voir plus